Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Mardi (27/04/04)
l'amour est un cataplasme

Parfois quand je pense à lui je me dis que je n’avais jamais été amoureuse avant. C’est un peu cliché et pathétique cette phrase. Ou du moins ça pourrait l’être. Mais.

Ecrit par anonyme-76, à 10:56 dans la rubrique Premiers Pas.
Lire l'article ! (suite de l'article + 2 commentaires)
Samedi (24/04/04)
Là bas
Certains matins, je tente de l’imaginer. Loin de moi. Son réveil. Douloureux. Dans une chambre étrangère dans une ville étrangère. La solitude lui saute au visage. Un instant il hésite à garder les yeux fermés. Ignorer la sonnerie du téléphone. Une part de lui lutte pour entrer dans le jour. Il décroche le téléphone, le raccroche aussitôt. La sonnerie cesse. Il passe la main sur son visage. Son sexe est encore dur. Il pense à moi. Au réveil avec moi. A mes bras. Il voudrait se pelotonner dans mes bras. Etre mon enfant. Mon petit. Etre bercé par mes mains. Ma voix. Caressé mes seins. Renifler mes aisselles
Ecrit par anonyme-76, à 18:28 dans la rubrique Premiers Pas.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
« Quelle heure est il ? 7h, 7h et je ne peux plus dormir. Je n’ai plus sommeil. Il fait beau dehors. Peut être que si je fermais les volets la prochaine fois, je pourrais dormir plus longtemps ? Peut être. J’ai peur. Je dois sortir du lit sinon cela va devenir de pire en pire. Me lever sinon l’angoisse me paralyse. Voilà. Mes pantoufles ? Ou sont mes pantoufles ? je suis une mémé, vraiment, j’ai des habitudes de vieille fille. Préparer le café. Les clopes ? 2 seulement ? Briquet ? Je vais plutôt m’habiller vite fait et aller au bar du coin, baskets, clés vite… »
Ecrit par anonyme-76, à 13:55 dans la rubrique Premiers Pas.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Vendredi (23/04/04)
une journée sans lui
Le réveil est horrible. Ouvrir les paupières. Sortir des limbes. Du néant. Se heurter au monde.
Ecrit par anonyme-76, à 11:08 dans la rubrique Premiers Pas.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Jeudi (22/04/04)
Un autre.
Je me souviens aussi de Tristan. Tristan ne me comprenait pas et ne cherchait pas à me comprendre. Il saisissait bien qu'il n'était pas capable de me suivre dans mes méandres sans perdre quelque chose de soi. Il disait que sous mes airs de jeune femme timide, il y avait les blessures d'une femme qui aurait trop vécu. Il n'osait pas toucher à mes silences. J'étais toujours cette inconnue secrète aux réactions inconstantes, qui se donnait aussi facilement qu'elle disparaissait. Légèrement inquiétante.
Ecrit par anonyme-76, à 14:14 dans la rubrique Premiers Pas.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mercredi (21/04/04)
Un soir
Je n'arrête pas de penser à Perec. Et Cervantes. Et de Quincey. Ce sont les écrivains que j'aime le plus. Que je savoure le plus. Parce qu'ils me font rire et rêver. Mon amoureux c'est un peu pareil. Je ne l'aime pas parce qu'il écrit mais parce qu'il sait raconter une histoire même quand il ne dit rien. Je l'aime parce qu'il me fait rire et rêver. Notre quotidien me surprend. Encore. Notre amour me colle le frisson. Encore. Comme au début. Pas tous les jours mais souvent. C'est plus doux. Et puis il y a tous les autres moments, que nous n'avons pas encore vécus ensemble. Les premières fois que nous n'avons pas encore épuisées.
Ecrit par anonyme-76, à 23:31 dans la rubrique Premiers Pas.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Patience
Cela fait presque une semaine de séparation. Mercredi dernier, nous étions à Hambourg, dans un hôtel chinois. C’était beau. Hambourg. Le port d’Hambourg. Les fleet. Le quartier rouge. Celui des étrangers et des homosexuels. La foire du trône locale. Les touristes allemands, polonais, russe, lituanien….Chinois.
Ecrit par anonyme-76, à 14:38 dans la rubrique Premiers Pas.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Dimanche (18/04/04)
Cristallisation féminine

ce que fait une fille de base quand elle est amoureuse et que son amoureux est au bout du monde :
Liste numéro 3500

Ecrit par anonyme-76, à 17:02 dans la rubrique Premiers Pas.
Lire l'article ! (suite de l'article + 3 commentaires)
Samedi (10/04/04)
moesta est errabunda

 „tu as l’air triste, dit il tandis que nous nous promenons sous la brume Berlinoise.

Ecrit par anonyme-76, à 23:59 dans la rubrique Premiers Pas.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mardi (30/03/04)
Muse

Je relis cette phrase d’ Edna O’brien « une femme artiste n’a ni muse ni esclave. Elle doit être ces deux choses pour elle même. ». Elle me rappelle tes mots d’un jour quand tu m’expliquais patiemment que j’étais une artiste sans œuvre, une œuvre d’elle même ( Certains hommes savent faire des compliments sans recourir aux litote)s. Et toi ma Muse ? j’imagine que le mot effrayerait n’importe lequel d’entre vous. Et puis, l’argument ne change pas, te nommer serait te limiter, et je m’y refuse. Alors ?Alors je voudrais te dire non, tu n’es pas ma muse. Mais comment raconter autrement (que tu motives chaque geste que j’accomplirais naturellement de coutume, que je ne peux plus imaginer des mondes dont tu ne serais pas le centre, que je ne m’habille qu’avec l’espoir néant que tu me croises dans une rue,et les moments de solitudes volés à moi même pour n’être qu’avec toi, les mots que je griffonne partout pour ne pas oublier de te les dire, et quand je joue du piano les yeux fermés pour que tu sentes de là bas, si loin, que je pense à toi, faire l’amour avec toi quand je danse).On appelle ca une muse. Ou un public imaginaire.

Ecrit par anonyme-76, à 14:46 dans la rubrique Premiers Pas.
Lire l'article ! (suite de l'article + 2 commentaires)
Articles suivants